Archives mensuelles : mars 2012

October Baby « cartonne » aux Etats-Unis

Ce film pro-vie démarre très bien aux États-Unis. Sorti le 23 mars, il est dans le top 10 du box-officie américain du dernier week-end. 10% des bénéfices iront à des associations pro-vie.

Vivement qu’il sorte en France…

La femme catholique a lu cette information sur Le Salon beige

Publicités

Dégradation

M. Buchanan, que je citais tout à l’heure et de qui j’emprunte volontiers une nouvelle citation également juste et importante, a fort bien remarqué que, dans tous les pays où le christianisme ne règne pas, on observe une certaine tendance à la dégradation des femmes.
Rien n’est plus évidemment vrai : il est possible même d’assigner la raison de cette dégradation qui ne peut être combattue que par un principe surnaturel. Partout où notre sexe peut commander le vice, il ne saurait y avoir ni véritable morale, ni véritable dignité de mœurs. La femme, qui peut tout sur le cœur de l’homme, lui rend toute la perversité qu’elle en reçoit, et les nations croupissent dans ce cercle vicieux dont il est radicalement impossible qu’elles sortent par leurs propres forces.
Joseph de Maistre – Du Pape (1819)

La femme catholique  remercie l’auteur du site  Bibliothèque de combat

 pour cet article

 

 

 

 

 

 


Etre mère au foyer: parce que je le veux bien !

Un salaire parental: parce que je le vaux bien!

La petite Clémence apprend son futur métier!

    Mademoiselle   vous conseille de lire ces articles

En Allemagne, l’adoption du salaire parental est une mesure destinée à enrayer la chute de la natalité.


L’idée d’un salaire du parent au foyer fait un tabac auprès des jeunes filles.

L’ancien judoka, candidat UMP aux législatives partielles de la XIIème circonscription des Yvelines (Poissy, Orgeval…) les 11 et 18 octobre 2009, a tenu une conférence de presse lundi dernier. Marc Chauvisé, correspondant du Courrier des Yvelines y était. Il écrit dans l’édition du 16 septembre 2009, à propos de David Douillet :

Deux sujets nationaux semblent aussi avoir toute son attention : l’aide aux bénévoles pour continuer de faire vivre les associations en France et la famille. « J’ai un certain nombre d’enfants (six, NDLR) et je me suis rendu compte qu’être mère de famille est un métier avec de vrais objectifs : éduquer, former. Une mère travaille pour l’État d’une certaine façon. Cette qualité d’éducation est trop souvent cassée par l’obligation d’assurer un deuxième salaire dans la famille. J’aimerai assouvir ce rêve qu’il y ait un véritable statut de mère ou de père au foyer. On résoudrait ainsi pas mal de problèmes.« 

Source

Mère au foyer: choisir de rester à la maison

Quand je serai grande, je veux être mère au foyer

Belle et Rebelle

Défense de la femme et de son humanité

Gabrielle Cluzel

                                  Disparition du terme «mademoiselle» :
une belle victoire de nos féministes
 

Journée de la femme : et si l’ONU s’intéressait aux femmes chinoises ?

                                                   Journées des femmes, mais pas des « mademoiselles »

                                     8 mars: solidarité avec nos frères de combat!
 
 
 
 
                                                               À quoi servent les pères ? À rien !
 
 
 

Le 8 mars, jour consacré à la femme doit nous faire réagir.

 

Nous ne pouvons pas accepter cette hypocrisie qui consiste à fêter ce que l’on cherche à détruire : la spécificité de la femme.

Regardez la façon dont la femme est traitée au quotidien dans les publicités, dans la rue…

Le respect, la galanterie disparaissent écrasés sous l’obsession de l’égalitarisme qui aboutit à l’indifférenciation et à l’indifférence.

Nous savons que nous devenons une société de plus en plus individualiste et paradoxalement les individualités, les singularités s’estompent.

Le matérialisme, la désacralisation, l’indifférenciation   servent  le consumérisme qui alimente la société de marché.

La grande consommation cherche à nous transformer en troupeau, à tête identique, sans âme, sans espérance donc parfaitement serviles.

Nous vous invitons à réagir avec nous contre ce mouvement qui tend à désacraliser la femme, la famille, la vie.

Nous sommes des individus libres de réagir, sans agressivité mais avec conviction. Nous sommes indépendants de tout mouvement politique.

Nous avons mené ce projet avec des personnes et des  associations qui ont choisi de nous aider retrouvant dans notre démarche les valeurs qu’elles défendent.

Rejoignez-nous  dans cette nécessaire réaction avant les élections !

La femme catholique vous conseille de lire cet article ICI


%d blogueurs aiment cette page :