Archives de Catégorie: Christianophobie

Nous ne sommes pas Charlie !

« Puisqu’ils ont semé du vent, ils moissonneront la tempête; Ils n’auront pas un épi de blé; Ce qui poussera ne donnera point de farine, Et s’il y en avait, des étrangers la dévoreraient. » Osée 8-7

La Question : Actualité Religieuse

Non sumus Charlie

Les événements tragiques dont ont été victimes, malheureusement, les animateurs de la tristement célèbre et blasphématoire revue « Charlie-Hebdo », événements témoignant d’une barbarie criminelle absolument inhumaine inspirée des thèses du Coran, nous donne cependant de rappeler que le blasphème – au nom de la fameuse « liberté d’expression » -, est un fruit empoisonné de la civilisation moderne athée issue de la Révolution et de sa haine antireligieuse, et qu’il n’est en rien justifiable, puisque relevant d’une attitude profanatrice et sacrilège tout à fait inacceptable.

Cette revue, affichant complaisamment des provocations ordurières dont l’outrance s’étalait avec indécence à sa une et emplissait ses pages parfois immondes, cherchait, visiblement, à choquer les croyants par des images scandaleuses et répugnantes dans lesquelles, les principales figures emblématiques des religions monothéistes (en particulier Jésus et Mahomet représentés en des caricatures honteuses), étaient injuriées, moquées, offensées, et parfois même humiliées jusqu’à l’odieux.

Ainsi, au fil…

View original post 120 mots de plus

Publicités

Nous ne sommes pas Charlie !

« Puisqu’ils ont semé du vent, ils moissonneront la tempête; Ils n’auront pas un épi de blé; Ce qui poussera ne donnera point de farine, Et s’il y en avait, des étrangers la dévoreraient. » Osée 8-7

La Question : Actualité Religieuse

Non sumus Charlie

Les événements tragiques dont ont été victimes, malheureusement, les animateurs de la tristement célèbre et blasphématoire revue « Charlie-Hebdo », événements témoignant d’une barbarie criminelle absolument inhumaine inspirée des thèses du Coran, nous donne cependant de rappeler que le blasphème – au nom de la fameuse « liberté d’expression » -, est un fruit empoisonné de la civilisation moderne athée issue de la Révolution et de sa haine antireligieuse, et qu’il n’est en rien justifiable, puisque relevant d’une attitude profanatrice et sacrilège tout à fait inacceptable.

Cette revue, affichant complaisamment des provocations ordurières dont l’outrance s’étalait avec indécence à sa une et emplissait ses pages parfois immondes, cherchait, visiblement, à choquer les croyants par des images scandaleuses et répugnantes dans lesquelles, les principales figures emblématiques des religions monothéistes (en particulier Jésus et Mahomet représentés en des caricatures honteuses), étaient injuriées, moquées, offensées, et parfois même humiliées jusqu’à l’odieux.

Ainsi, au fil…

View original post 120 mots de plus


Grande neuvaine pour la France

Marcel Van

Cette prière a été dictée par le Christ le 14 novembre 1945 au vénérable Marcel Van (1928-1959) dont la cause de béatification fut ouverte par Jean-Paul II.
Jésus la lui avait ainsi présentée : « Petit enfant de mon Amour, écoute, je vais te dicter une prière, et cette prière, je veux que les Français me la récitent. »
Il lui dit ensuite :

 » Ô mon enfant, dis aux Français que cette prière est celle-là même que je veux entendre de leur bouche. Elle est sortie de mon cœur brûlant d’amour et je veux que les Français soient les seuls à la réciter. Quant à toi, mon enfant, je veux que tu la récites aussi, mais tu la réciteras également en français. »

La femme catholique commence sa neuvaine  ici


Adoration en réparation pour la christianophobie actuelle

 

Il est important d’inviter les baptisés à la prière de réparation pour les blasphèmes contre Jésus mais aussi d’inviter à la prière pour l’unité des chrétiens. Pour prier à cette double intention, devant le Très Saint Sacrement exposé,

nous vous proposons de vous unir à notre heure sainte,

ce jeudi 24 novembre,

de 20h30 à 21h30

dans tous nos foyers.

Comme chaque jeudi, la prière silencieuse se poursuivra dans la nuit pour tous ceux qui le souhaitent.

Pour ceux qui ne peuvent pas assister à l’heure sainte dans nos foyers,

nous vous invitons à vous unir à notre prière chez vous, avec le texte de l’adoration dirigée (version imprimable) que vous trouverez en pièce jointe ci-dessous.

N’hésitons pas à faire connaître cette adoration afin qu’elle serve pour ce double but ! Diffusons-la !

La femme catholique diffuse cet appel de la part de

L’Institut de la Famille Missionnaire de Notre-Dame


La conscience catholique contre la christianophobie

https://i1.wp.com/www.vassula.org/Sacre_Coeur.gif

Comme l’écrit La Question :

« l’art contemporain est une maladie, le symbole d’un monde malade et dégénéré. L’art contemporain, sous ses diverses dénominations et expressions : de la sculpture en passant par la photographie, la peinture, le théâtre ou la musique, est une escroquerie de premier ordre, un brigandage honteux, une fumisterie sans nom. Son moteur est la provocation – de préférence antichrétienne car c’est celle qui ne fait pas encourir de grands risques mais rapporte gros – car avant toute chose l’art contemporain c’est le marché, le fric, le pognon, les sommes faramineuses, souvent provenant de l’Etat par le biais des subventions, circulant entre les galeristes, les musées, les théâtres, les festivals et les prétendus « artistes ». Tout ce petit monde, qui profite, se graisse et se délecte de la combine, est à la tête d’une gigantesque mécanique perverse parfaitement orchestrée, relayée par des médias complices, une classe politique soumise et une Eglise démissionnaire. »

Aujourd’hui le devoir de réaction face au blasphème est justifié, voire il s’impose lorsque c’est le Christ qui est outragé, scandaleusement offensé et l’objet d’une utilisation injurieuse et ignoble. Il y a tout de même des limites à l’immonde. Et là c’est le cas.

Il convient donc de dire que ce n’est pas acceptable, et faire savoir fortement que salir l’image de Notre Seigneur est un péché impardonnable et un crime spirituel que les catholiques ne peuvent tolérer.


%d blogueurs aiment cette page :