Archives de Tag: Macron

Emmanuel Macron: être ou ne pas être

Selon les équipes du président de tout les Français,  sa pensée serait complexe! 

Je veux bien les croire!

 

  Au mépris Macronesque,  j’oppose le nada salvateur de  Saint Jean de la Croix:

Pour arriver à être tout, veillez à n’être rien, en rien

 

 

« Pour arriver à goûter tout, veillez à n’avoir goût pour rien » :

« Pour arriver à goûter tout, veillez à n’avoir goût pour rien. Pour arriver à savoir tout, veillez à ne rien savoir de rien. Pour arriver à posséder tout, veillez à ne posséder quoi que ce soit de rien. Pour arriver à être tout, veillez à n’être rien, en rien. Pour arriver à ce que vous ne goûtez pas, vous devez passer par ce que vous ne goûtez pas. Pour arriver à ce que vous ne savez pas, vous devez passer par où vous ne savez pas. Pour arriver à ce que vous ne possédez pas, vous devez passer par où vous ne possédez pas. Pour arriver à ce que vous n’êtes pas, vous devez passer par ce que vous n’êtes pas. Ainsi soit-il. »

Saint Jean de la Croix (1542-1591)

 

Nada te turbe, La femme catholique retourne à sa vaisselle.

 

Les oubliés de nos campagnes apprécieront

PS: n’oublions jamais,  « Quand les peuples cessent d’estimer, ils cessent d’obéir. « Rivarol

Publicités

Le spectacle des catholiques modernes est une tentation au-dessus de mes forces

 

Je reprends à mon compte cet extrait du journal de Léon Bloy

« Je déclare, au nom d’un très-petit groupe d’individus aimant Dieu et décidés à mourir pour lui, quand il le faudra, que le spectacle des catholiques modernes est une tentation au-dessus de nos forces. »

[À un ami inconnu.]

Journal, 6 janvier 1900.

*

 » Je n’ai jamais cessé de l’écrire depuis vingt ans. Jamais il n’y eut rien d’aussi odieux, d’aussi complètement exécrable que le monde catholique contemporain – au moins en France et en Belgique – et je renonce à me demander ce qui pourrait plus sûrement appeler le Feu du Ciel. »

[À un ami inconnu.]

Journal, 6 janvier 1900.

 


Marion Maréchal Le Pen sur TVLibertés

 

 

 » Je suis chargée d’âme, j’ai une petite fille de trois ans […] Je suis de celles qui pensent que si on est défaillant dans ses responsabilités immédiates à l’égard de sa petite nation, c’est à dire sa famille, je ne vois pas comment on peut être performant à l’égard de sa grande nation. »

 


%d blogueurs aiment cette page :