Archives de Tag: Caricature

Nous ne sommes pas Charlie !

« Puisqu’ils ont semé du vent, ils moissonneront la tempête; Ils n’auront pas un épi de blé; Ce qui poussera ne donnera point de farine, Et s’il y en avait, des étrangers la dévoreraient. » Osée 8-7

La Question : Actualité Religieuse

Non sumus Charlie

Les événements tragiques dont ont été victimes, malheureusement, les animateurs de la tristement célèbre et blasphématoire revue « Charlie-Hebdo », événements témoignant d’une barbarie criminelle absolument inhumaine inspirée des thèses du Coran, nous donne cependant de rappeler que le blasphème – au nom de la fameuse « liberté d’expression » -, est un fruit empoisonné de la civilisation moderne athée issue de la Révolution et de sa haine antireligieuse, et qu’il n’est en rien justifiable, puisque relevant d’une attitude profanatrice et sacrilège tout à fait inacceptable.

Cette revue, affichant complaisamment des provocations ordurières dont l’outrance s’étalait avec indécence à sa une et emplissait ses pages parfois immondes, cherchait, visiblement, à choquer les croyants par des images scandaleuses et répugnantes dans lesquelles, les principales figures emblématiques des religions monothéistes (en particulier Jésus et Mahomet représentés en des caricatures honteuses), étaient injuriées, moquées, offensées, et parfois même humiliées jusqu’à l’odieux.

Ainsi, au fil…

Voir l’article original 120 mots de plus

Publicités

Nous ne sommes pas Charlie !

« Puisqu’ils ont semé du vent, ils moissonneront la tempête; Ils n’auront pas un épi de blé; Ce qui poussera ne donnera point de farine, Et s’il y en avait, des étrangers la dévoreraient. » Osée 8-7

La Question : Actualité Religieuse

Non sumus Charlie

Les événements tragiques dont ont été victimes, malheureusement, les animateurs de la tristement célèbre et blasphématoire revue « Charlie-Hebdo », événements témoignant d’une barbarie criminelle absolument inhumaine inspirée des thèses du Coran, nous donne cependant de rappeler que le blasphème – au nom de la fameuse « liberté d’expression » -, est un fruit empoisonné de la civilisation moderne athée issue de la Révolution et de sa haine antireligieuse, et qu’il n’est en rien justifiable, puisque relevant d’une attitude profanatrice et sacrilège tout à fait inacceptable.

Cette revue, affichant complaisamment des provocations ordurières dont l’outrance s’étalait avec indécence à sa une et emplissait ses pages parfois immondes, cherchait, visiblement, à choquer les croyants par des images scandaleuses et répugnantes dans lesquelles, les principales figures emblématiques des religions monothéistes (en particulier Jésus et Mahomet représentés en des caricatures honteuses), étaient injuriées, moquées, offensées, et parfois même humiliées jusqu’à l’odieux.

Ainsi, au fil…

Voir l’article original 120 mots de plus


%d blogueurs aiment cette page :