La Journée des droits des femmes a t’elle encore un sens?

téléchargement

Selon  Bérénice Levet, non! Cette journée des droits des femmes n’a plus aucun sens.

Et s’il reste des poches de non-droit pour les femmes dans nos sociétés, voire du patriarcat, il est d’importation. Et alors, en référence au film de Jean-Paul Lilienfeld, à tout prendre, il faudrait la remplacer par La Journée de la jupe! Cette requalification de la Journée internationale de la femme en Journée des droits des femmes est extrêmement fallacieuse car ce n’est plus l’égalité des droits qui est poursuivie par le féminisme contemporain mais l’interchangeabilité des êtres.

téléchargement
Ce féminisme se nourrit d’une confusion sémantique entre égalité, différence et discrimination. Ce qui donne un semblant de légitimité à cette journée dans nos pays, ce n’est pas l’expérience, ce sont des statistiques, des chiffres. Et pourtant, les femmes accèdent toujours plus aux postes de direction. Il suffit de considérer la dernière campagne municipale à Paris: l’essentiel des candidats était des femmes, et les seuls susceptibles d’être élus étaient Nathalie Kosciusko-Morizet et Anne Hidalgo! Mais leur complaisance victimaire, dénoncée par Élisabeth Badinter, qui, en tant que féministe de la responsabilité, se sent trahie par cette attitude, leur fait refuser le réel…

123455xj2

La femme catholique lit la suite de cet article sur le FIGAROVOX/TRIBUNE 

Advertisements

One response to “La Journée des droits des femmes a t’elle encore un sens?

  • BMN

    ce que j’ai mis sur le site du gouvernement concernant la journée de la femme: ça aura certainement vite été mis à la poubelle, mais il suffit peut-être qu’une seule personne ait pu le lire !!

    http://www.gouvernement.fr/contact/8-mars-journee-internationale-des-droits-des-femmes

    mon expérience d’homme:
    – en observant les femmes dans toutes les circonstances de la vie -aspects famille, profession, social, associatif, intellectuel, spirituel-, force est de constater, sans jugement de valeur, leur supériorité « multi-tâches/temps-réel » sur les hommes dans l’être et le faire;
    – en réalité ce sont elles qui dirigent le monde, de façon discrète et sans en avoir l’air, laissant certains hommes (surtout les machos) dans leur illusion de suprématie; par analogie, ce fait s’illustre bien dans la réalité corporelle et sexuelle: ce qui est de l’homme est plus visible, rustique, extérieur, ce qui est de la femme est plus caché, raffiné, intérieur, mais c’est la femme qui fabrique l’enfant, l’homme n’étant qu’agent nécessaire; cette altérité est une donnée de nature, contre laquelle toutes les mises en cause actuelles seront vouées à terme à l’échec.

    pour progresser encore dans l’égalité H / F:
    – il est une maladie contemporaine de confondre égalité et égalitarisme: la femme et l’homme sont égaux en dignité dans le fait de constituer l’espèce humaine; mais il sont différents dans la mise en oeuvre concrète de leurs féminité et masculinité respectives: cette bipolarité est source de richesse et de fécondité pour tout le monde;
    – pour progresser, il faut retrouver du bon sens en sortant de l’idéologie obsessive et oppressive actuelle:
    * arrêtons de légiférer en permanence sur de soi-disant mesures qui ne mènent qu’à fabriquer des êtres androgynes indifférenciés, appauvrissant ainsi l’humanité: que l’Etat s’occupe des fonctions régaliennes;
    * ne comparons pas ce qui n’est pas comparable, autrement c’est la guerre déclarée, nuisible à tous;
    * laissons la liberté aux gens de gérer leur vie comme ils le souhaitent, en appliquant un vrai principe de subsidiarité à la société;
    – question de sémantique pour sortir de l’ambiguïté du mot homme (ce problème n’existe pas en anglais), adopter par exemple le vocabulaire suivant: « une femme »=humain femelle (mulier en latin, gynaika en grec), « un homme »=humain mâle (vir en latin, andros en grec), pour une personne de l’espèce humaine (homo en latin, anthropos en grec) on pourrait généraliser en disant « un humain » ou « un anthrope »: qu’en pense l’académie française ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :