Deux lesbiennes transforment leur fils adoptif en fille !

 

 

 

tammy-4-horizontal-gallery-600x360Un enfant de 11 ans va subir une opération chirurgicale pour se faire enlever son pénis après avoir pris des hormones depuis l’age de 8 ans. L’enfant, élevé par un couple de lesbiennes, se sentirait une fille depuis toujours, selon ses mamans, qui lui font subir tout cela pour sa santé… Quand le progressisme sociétal couplé à un consumérisme maladif utilisent la science pour mettre en place Le meilleur des mondes…

Dans un avenir proche, nous serons enfin libérés de l’oppression homophobe de Dame nature et nous pourrons avoir fabriquer des enfants qui ressemblent à ce qu’on veut. Car enfin, vu ce que coûtent es gamins, n’est-il pas normal qu’il correspondent exactement aux attentes de leurs parents consommateurs ?

Heureusement, les Californiens « sont en avance » sur nous, ils sont plus « tolérants » et comprennent que chacun doit pouvoir vivre sa vie comme il l’entend. Ainsi, non content d’avoir autorisé le mariage et l’adoption aux homosexuels, l’état permet aussi à des enfants de subir des opérations de changement de sexe.

Un couple de lesbiennes traite donc son fils contre sa terrible condition de mâle. Depuis ses 8 ans, Thomas Lobel, un petit garçon adopté acheté par un couple de lesbiennes, et désormais rebaptisé Tammy, subit donc un traitement hormonal pour enfin devenir une fille. Pour ses 11 ans, ses deux super mamans vont même lui offrir un vagin et lui faire découper son pénis. Happy Birthday ! Mais ne soyons pas médisants : les deux mamans font cela pour la santé de leur enfant qui se sent fille depuis toujours et qui risquerait fortement de se suicider à l’adolescence s’il ne dispose pas d’un organe féminin.

On imagine évidement qu’à 8 ans, vivant entre deux mamans lesbiennes, l’enfant aura eu tout le recul et le libre arbitre pour décider de subir des modifications hormonales et chirurgicales, dont aucun enfant au monde de cet age n’a connaissance…

Pour justifier la loi inique sur l’homoparentalité et le mariage gay, les progressistes donneurs de leçons nous expliquent que plusieurs pays le font déjà. Ils oublient, du coup, les dizaines d’autres pays qui refuseront toujours cette aliénation. Ils oublient, surtout, les exemples répugnants qui prouvent qu’il n’y a plus de limite une fois cette barrière sociétale explosée (mariage à trois au brésil, enfant de 8 ans bourré aux hormones pour ressembler à maman et maman…).

Mais chut ! Si vous osez poser la question des conséquences de l’ouverture du mariage et de l’adoption aux homosexuels, on considérera vos propos comme des « dérapages », vous serez considéré comme homophobe et plus personne ne vous prendra au sérieux. « On a le droit de ne pas être d’accord, mais il faut choisir ses arguments« , comme dirait Apathie…

Les monstres, les situations les plus sordides et la fin de notre civilisation, c’est maintenant !

La vidéo de l’enfant qui va servir de modèle à la France. Il (elle) fait envie non ?

Vive le progrès sociétal, vive les vaginoplasties pour des enfants de 11 ans adoptés par des couples de lesbiennes, et vive le Parti socialiste pour sa loi courageuse d’extermination de notre civilisation !

La femme catholique remercie lesoufflet pour cet article.

  24 HeuresActu

Advertisements

One response to “Deux lesbiennes transforment leur fils adoptif en fille !

  • Victoire De Chateaubriand

    Quand la théorie du gender fait ses ravages…Au nom du progrès et de l’évolution se justifie des actes impardonnables et sans fondements.

    Ces deux « mères » ne savent-elles pas qu’il arrive parfois dans la jeunesse de se poser certaines questions sur notre corps, notre vie et son sens? Ces deux « mères » ne savent-elles pas qu’un enfant se cherche toujours et qu’il a besoin de repères pour se construire, et que l’un de ces repères est justement l’identité sexuelle?

    Et quand l’enfant atteindra l’âge de l’adolescence et qu’il se sentira tout d’un coup de nouveau garçon, elles lui offriront un pénis pour son 15ème anniversaire?

    C’est ouvrir la porte à de nombreuses angoisses existentielles qui, elles, peuvent mener au suicide. Ces deux « mamans » qui font cela pour la « santé » de leur enfant lui offre non pas une paix intérieure mais une lutte intérieure.

    Au lieu de rassurer l’enfant, elles ont favorisé l’émergence d’un sentiment de mal à l’aise introduit par la société. Une simple impression passagère est alors transformée en une réelle conviction. Le garçon aimait jouer aux Barbie? cela ne veut pas dire qu’il se sentait « fille » ! Comment un enfant de cet âge là peut-il être sur de « se sentir fille » ! Et comment se fait-il qu’il se pose ce genre de questions?

    C’est que ces questions là ont été introduites par ces mères lesbiennes qui n’ont aucune conscience ! A 11 ans un enfant se demande-t-il vraiment s’il veut être une fille ou un garçon ? Je ne le crois pas !

    Comment peut-on accepter que l’on détruise la famille, la société, l’être humain! Que l’on détruise l’insouciance des enfants, que l’on aille introduire des questionnements d’adultes qui salissent leurs enfance!

    Mais ce fait n’est que la suite cohérente d’une logique de destruction de la famille et par là de l’être humain et de ses racines. Ce fait n’est que la suite cohérente d’une logique de désorientation et déstructuration de la société. Ce fait n’est que la suite cohérente de la logique du « mariage pour tous » : l’égalité pour l’égalité, l’évolution pour l’évolution!

    Est-ce vraiment un progrès ?!

    C’est le désenchantement du monde, c’est le règne de la régression de l’être humain qui s’auto-détruit. Et plus nous nous détruisons, mieux c’est.

    Cette société me répugne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :