Dieu vous garde des femmes.

On n’est jamais mieux trahi que par les siens. Par les siennes devrais-je dire. C’est ce que rumine le magazine ELLE au vu des résultats des dernières élections.

Pour la première fois en effet, les femmes ont été aussi nombreuses que les hommes à voter Le Pen. Un vote asexué qui va dans le sens du gender, non ? Devriez être contentes, les filles !

Ben non. Dans un article intitulé avec un tantinet de condescendance,  » Une partie de l’électorat féminin a cédé à la tentation lepéniste » , -comme si le vote FN était un gros loukoum sucré vers lequel des gourdasses alanguies en robe de chambre à ruchés avaient tendu une main coupable-, On sent que la rédaction peine à garder la distance froide qui sied à un grand journal. Vrai, si elles osaient, elles se lâcheraient : Non mais qui m’a foutu des greluches pareilles ? N’écoutent rien, n’en font qu’à leur tête. Cette boulette de leur accorder le droit de vote en 45, qu’on leur rende donc leurs gants Mapa !

La femme catholique lit la suite de cet article chez  Gabrielle Cluzel

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :