Le devoir de la mère chrétienne

 
stringuasse


La famille, ce qui est tragiquement oublié aujourd’hui au sein d’un monde désorienté, est le premier et principal lieu de sanctification et d’apostolat, d’où la nécessité d’insister sur le « devoir de la mère chrétienne », sur laquelle reposent de lourdes responsabilités morales et spirituelles.

La mère chrétienne  doit donc être consciente qu’elle est appelée à se sanctifier en sanctifiant les autres, qu’elle est  appelée à être une image de Marie, et que son premier apostolat est au foyer.

Elle doit comprendre l’œuvre surnaturelle qu’impliquent la fondation d’une famille, l’éducation des enfants, l’attention à son époux, le rayonnement chrétien dans la société.

De cette conscience qu’elle a de sa propre vocation, dépendent en grande partie l’efficacité et le succès de sa vie, l’équilibre de ses enfants, la stabilité et l’harmonie  de la société chrétienne : et surtout son bonheur et celui de son foyer.




La femme catholique a lu cette note sur le site La Question

Les photographies ont été trouvées chez

l ‘abbé Tymon de Quimonte


 

Publicités

Les commentaires sont désactivés.