Le groupe féministe »La Barbe » interrompt l’assemblée générale Veolia Environnement

La femme ne peut être supérieure que comme femme ; mais dès qu’elle veut émuler l’homme ce n’est qu’un singe.

Trois militantes affublées de fausses barbes, du groupe féministe « La Barbe », ont brièvement interrompu vendredi l’assemblée générale de Veolia Environnement pour dénoncer la présence d’une seule femme au sein du conseil d’administration du groupe de services.

Montées sur scène au milieu d’une présentation de Pierre-François Riolacci, directeur général adjoint en charge des finances, les trois militantes ont déployé une banderole siglée « La Barbe », avant que l’une d’elles ne lise un court texte.

"Tant de monde tombe en enfer! Tant de monde!"

« +La Barbe+ se réjouit que les rênes d’un groupe d’une telle envergure ait été confiées à Henri (Proglio, ndlr), Louis (Schweitzer), Augustin (de Romanet) », a-t-elle déclaré, égrénant tous les prénoms des membres macsulins du conseil d’administration du groupe.

« +La Barbe+ se félicite du fait qu’une seule femme, Esther (Koplowitz) soit susceptible de perturber les travaux du conseil d’administration », a-t-elle poursuivi. « Les femmes n’ont-elles pas déjà en charge la bonne tenue de nos foyers? », a-t-elle ironiquement interrogé.

Le conseil d’administration de Veolia Environnement, présidé par le PDG d’EDF Henri Proglio, est composé de 15 membres, dont une seule femme, la femme d’affaires espagnole Esther Koplowitz.

Le renouvellement de ce conseil, qui doit être approuvé vendredi par l’assemblée générale et qui permettra notamment d’y faire entrer le directeur général Antoine Frérot, ne devrait pas modifier cette proportion.

Le Medef et l’Association française des entreprises privées (Afep) ont recommandé en avril aux entreprises cotées d’atteindre un pourcentage d’au moins 20% de femmes dans leurs conseils d’administration dans un délai de trois ans et d’au moins 40% dans un délai de six ans.

Au 31 décembre, seules 10,4% de femmes siégeaient dans les conseils d’administration des entreprises du CAC 40.

La femme catholique lit quelquefois le Le Figaro.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :